© Jean Radel

Helmut Lachenmann grandit à Stuttgart, où il étudie le piano avec Jürgen Uhde, la théorie et la composition avec Johann Nepomuk David de 1955 à 1958. Il poursuit ses études à Venise auprès de Luigi Nono qui l’accueille chez lui et dont l’influence sera déterminante. Il revient en Allemagne en 1961. Après un stage au Studio électronique de Gand et l’obtention du premier prix de la ville de Munich en 1965, il enseigne à la Musikhochschule de Stuttgart (1966-1970) puis à Ludwigsburg (1970-1976). Il est ensuite nommé professeur de composition à Hanovre (1976-1981) puis à Stuttgart (1981-1999).

Parmi les très nombreuses invitations à donner des séminaires de composition, citons Darmstadt (plusieurs fois depuis 1972), Bâle (1972-1973), le Brésil (1978 et 1982), Toronto (1982), Buenos Aires, Santiago de Chile et Tokyo (1984), Blonay, (1988), Akyoshida (Japon, 1993), Viitasaari (Finlande, 1998), Acanthes (1999), New York (Juilliard School, 2001), la Fromm Foundation (Harvard, 2008).

Il est Docteur Honoris Causa des universités de Hanovre, Dresde et Cologne et membre des Académies des Arts de Berlin, Hambourg, Leipzig, Mannheim, Munich et de Bruxelles.

Prix et distinctions
Bachpreis de la ville de Hambourg (1972)
Prix de la Fondation Ernst von Siemens (1997)
Fellow du Wissenschaftskolleg zu Berlin (2001-2002)
Royal Philharmonic Society Award pour le quatuor à cordes Grido (2004)
Kunstpreis Berlin (2008)
Lion d’Or de la Biennale de Venise (2008)
Fellow de la Royal Academy of Music de Londres (2010)
Prix musique de la fondation BBVA (2011)
Officier de l’ordre du Mérite de la République fédérale d’Allemagne (2011)
Commandeur des Arts et des Lettres (2012)